vendredi 4 août 2017

CHÂTEAU DE CASENOVE

LE CHÂTEAU DE CASENOVE (54):


DEVENU UNE MAIRIE

SITUATION

Le château de CASENOVE se trouve sur la commune de MAIDIERES-LES-PONT-A-MOUSSON à environ 185 mètres d'altitude et constitue l'actuelle mairie de ce village accolé à la ville de PONT-A-MOUSSON. 


HISTOIRE

A l'origine, le château est une maison forte. Le 5 août 1489 le duc de Lorraine RENE II anoblit son premier valet de chambre Jacquet DE MARIA et lui inféode la seigneurie de MAIDIERES nommé fief de CASA NOVA qui deviendra par déformation CASENOVE. Ce nouveau seigneur fait édifier une modeste chapelle à proximité du château, la chapelle Notre Dame des anges. 

Le château passe à Claude-Dagobert MILLET, conseiller au bailliage de MIRECOURT à compter du 9 mars 1705. Le nouveau seigneur est aussi procureur du bailliage de PONT-A-MOUSSON. La famille tirait sa fortune de leur charge de fermier généraux du marquisat de HAROUE en 1646. Elle était aussi au service du maréchal de BASSOMPIERRE. Claude Dagobert devient secrétaire du duc de Lorraine CHARLES IV et ambassadeur envoyé à PARIS. Il est anobli le 6 juin 1661. l'Hôtel de Lorraine ( l’ambassade) est confisqué par le roi de France au cours de la Guerre de Trente-Ans. Dagobert rejoint son château de CRANTENOY (54) et occupe la charge de prévôt d'HAROUE passé à la famille de BEAUVAU-CRAON. Il siégera ensuite à la Cour des Comptes de NANCY et habitera alternativement MAIDIERES ou son hôtel de la place Carrière. Il mourra comme Conseiller d'Etat à la Cour souveraine de Lorraine et du Barrois. 

Le fils aîné de Claude-Dagobert héritera du château de CASENOVE. Il mourra en 1701 alors qu'il est président de la Cour des comptes de NANCY. C'est à cette époque que la famille prends le nom de DE CHEVERS. Jules-Marie-Léonard DE MILLET DE CHEVERS meurt sans postérité. Sa veuve vendra le domaine en trois lots. Le château sera acquit par la commune de MAIDIERES en 1828 qui en fera sa mairie. La chapelle, l'exploitation agricole et moulin seront achetés par des particuliers. 

Entre septembre 1914 et juillet 1915, MAIDIERES est une base arrière allemande pour les rudes combats du BOIS LA PRÊTRE. La chapelle fortement endommagée puis restaurée après le conflit. 

ÉTAT ACTUEL

L'ensemble château-chapelle sont en bon état. la cour, ancienne exploitation agricole de château est privée

ACCÈS

Le château se trouve à l'entrée Est du village. Seule la visite extérieure des lieux est possible.


VUES DU SITE



Vue aérienne, le château est entouré en rouge  ( Géoportail)



Vue générale au début du XX° siècle (collection particulière)


Vue générale


La porte et la poterne


pierre héraldique


La chapelle coté Est



Entrée de la chapelle


Tour et jardin



Le château

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire