jeudi 13 juillet 2017

CHÂTEAUX DE KIENTZHEIM

LES CHÂTEAUX DE KIENTZHEIM (68):

DEUX CHÂTEAUX DANS UN VILLAGE FORTIFIE

SITUATION

Les châteaux de KIENTZHEIM se trouvent sur l'ancienne commune du même nom aujourd'hui fusionnée avec KAYSERSBERGL'un borde les remparts du village, l'autre se trouvait au centre de celui-ci à environ 200 mètres d'altitude.




KIENTZHEIM se trouve au centre de la gravure. Un donjon est visible au milieu de la localité, c'est le château de REICHENSTEIN aujourd'hui disparu. A gauche, près la porte fortifiée s'élève le château dit de CASTREX ou de SCHWENDI.


 CHÂTEAU DIT "DE REICHENSTEIN" OU "DES IFS"

Il ne faut pas confondre ce château avec celui de REICHENSTEIN - voir ce nom, qui est situé sur la commune de RIQUEWHIR (68) .

HISTOIRE

Ce château épiscopal est érigé au XIII° siècle. La place est vendue en 1489 par le bailli Hans PROBST au comte Henri II de WURTEMBERG. Il va subir des transformations au cours du XV° siècle afin de la moderniser. Les baillis se succèdent: LUPFEN, WOLF, Sébastien de REICHENSTEIN. Au XVI° siècle le château est acquit par le bailli De LUPFEN qui va entièrement remanier la forteresse qui va perdre son caractère médiéval.

En fait, c'est un nouveau château qui voit le jour et qui sera dénommé CHÂTEAU DES IFS. La propriété est achetée en 1675 par Jean De BOISGAUTHIER issu de la de noblesse de Touraine. Le château est encore modifiée. Les BOISGAUTHIER s'éteignent en 1825. Un négociant en vins, Eugène LEY, le rachète et transforme le château suivant les besoins de son commerce. La famille De TURKHEIM acquiert les lieux en 1918, mais le château est frappé par des obus incendiaires en 1944. Les ruines sont rachetées par la commune qui restaure les bâtiments et les transforme en salle des fêtes. 



ÉTAT ACTUEL

Ressemblant d'avantage à une maison bourgeoise qu'à un château, le bâtiment a conservé un oriel portant les armoiries de Sébastien de REICHENSTEIN et de son épouse Barbe de WATTWILLER .

ACCÈS

Situé au 68 grand-rue, le château accueille aussi un restaurant. 


VUES DU SITE



Vue générale


L'oriel armorié (collection particulière)




 CHÂTEAU DIT "DE CASTREX" OU "DE SCHWENDI"


HISTOIRE



Ce château a été érigé par Jean Ier De LUPFEN mort en 1436. La place est en ruines lorsque Lazare De SCHWENDI la rachète au XVI° siècle. Il annexe la propriété voisine auparavant possession des Chevaliers de SAINT-JEAN de COLMAR et fait reconstruire la place entre 1563 et 1583. Le nouveau château sera le siège de la seigneurie de HOHLANDSBOURG - voir ce nom. Lazare de SCHWENDI a fait la guerre contre les Turcs et a rapporté de HONGRIE le cépage TOKAY qu'il va acclimater en Alsace. Lazare repose en l'église de KIENTZHEIM.  Le château restera propriété des SCWHENDI jusqu'en 1770.



Les sires De LEYEN


Le château passa aux LEYEN, puis à François REICH de PLATZ. Pierre ALBERT achète les lieux en 1793. Il fait combler les fossés et son épouse fait construire la tour Sud-Ouest. Le château accueillera l'historien Marie Philippe Aimé DE GOLBERY entre 1823 et 1854.
La famille DE CASTREX possédé le château en 1896. De nombreuse modifications des lieux sont entreprises dont la construction d'une terrasse et la pose d'armoiries des anciens occupants. En 1972, une confrérie viticole rachète le domaine. 



ÉTAT ACTUEL

Collé aux remparts et à la porte fortifiée, le château reste une propriété privée.

ACCÈS

L'entrée du château se situe peu après la porte médiévale du village. 



VUES DU SITE



Vue générale 



Le château et l'enceinte du village


L'entrée


La cour intérieure


L'ENCEINTE MEDIEVALE

Le village de KIENTZHEIM est entouré d'une enceinte fortifiée remarquable. J'ai un fort souvenir d'enfance, lorsque l'autocar des transports CITROËN (U53 à long nez) de la ligne SAINT-DIE - MULHOUSE s'engouffrait sous la porte fortifiée en frôlant les parois et la voûte. Les chauffeurs de l'époque étaient des champions. 



Rempart Nord



Tour Nord-Est


Rempart Est


Fossé Sud-Est


La porte


La porte coté village et le château CASTREX

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire