mercredi 6 juillet 2016

BASILIQUE SAINT-NICOLAS

LA BASILIQUE SAINT-NICOLAS (54) :

HONNEUR AU SAINT PATRON DE LA LORRAINE


SITUATION


La basilique Saint-Nicolas se trouve sur la commune de SAINT-NICOLAS-DE PORT, au centre de la ville à environ 215 mètres d'altitude.




SAINT-NICOLAS

Saint-Nicolas est né vers 270 à PATARE en Lycie ( Turquie actuelle). Il va succéder à son oncle au poste d'évêque de MYRE ( IZMIR actuel) vers l'an 300. En 311 il obtient des navigateurs marchand de livrer clandestinement la population de MYRE en nourriture alors qu'une grave famine sévit. Il sera arrêté avec tous les chrétiens par le gouverneur d'Egypte MAXIMIN-DAÏA.
 Il assistera au concile de NICEE en 325 et combat l'hérésie arianisme.




Il sauvera de la décapitation trois jeunes gens accusés à tord d'avoir fomenter un émeute  en arrachant l'épée des mains du bourreau tout en exigeant un nouveau procès qui innocentera les condamnés. De cet épisode est né la légende des trois enfants sauvés du saloir d'un boucher. Après des négociations avec l'empereur CONSTANTIN de BYSANCE, il va obtenir une baisse des impôts pour sa ville. Enfin, il innocentera trois officiers nommés NEPOTIEN, ERPILION et URSUS des accusations mensongères de complot dont ils faisaient l'objet. On lui doit aussi l'anéantissement du temple d'ARTHEMIS à MYRE.

LA LÉGENDE

Elle est née au XI° siècle lorsque les chrétiens transposèrent à leur façon les actes de libération de prisonniers. Ainsi ces derniers sont devenus des enfants qu'un méchant boucher avait débité et salé afin d'en vendre la viande...


HISTOIRE

L'histoire de SAINT-NICOLAS en Lorraine commence par un vol. En 1098, le chevalier Aubert de VARANGEVILLE participe aux croisades. Celui-ci subtilise aux byzantins une phalange réputée pour être une sainte relique de NICOLAS. Cet os baptisé "DEXTRE BENISSANTE" est ramenée à VARANGEVILLE. Une première église est érigée au XII° siècle au lieu-dit PORT. Elle est destinée à recueillir la relique. Dès lors les miracles vont apparaître. En 1230 le sire de RECHICOURT, chevalier lorrain est emprisonné lors de la sixième croisade. RECHICOURT après dix ans de captivité se serait réveillé dans l'église de PORT. Les chaînes qui le tenait prisonnier tombèrent toutes seules. Elles seront conservées dans un reliquaire qui existe toujours aujourd'hui. Après ce prodige un pèlerinage vit le jour tous les 6 décembres. il existe toujours. Jeanne d'Arc est venue prier dans cette église avant son entrevue avec le duc de Lorraine CHARLES II. 

En 1477 le duc de Lorraine RENE II vainc le duc de Bourgogne CHARLES LE TEMERAIRE à la bataille de NANCY. Pour remercier le saint prié avant la bataille, une nouvelle église de style gothique est érigée à partir de 1481. Elle est l'oeuvre de l'architecte Simon MOYCET. Les vitraux seront dus à Valentin BOUSCH. Pour financer la construction, RENE II reçoit des financements des villes de BÂLE, STRASBOURG, VERDUN ainsi que ne nombreux bourgeois. L’édifice est achevé en 1544 ( règne des ducs ANTOINE et FRANCOIS Ier). L'une des tours clocher reçoit non pas la croix chrétienne, mais la croix de Lorraine, le symbole choisit par RENE II comme signe de reconnaissance des lorrains lors de la bataille de NANCY. Ceux qui ne la portait pas était réputés être ennemis...

En 1635 la basilique est ravagée par un incendie du fait des troupes suédoises. On dit que les flammes étaient visibles depuis NANCY. L'édifice sera entièrement réparé en 1725.

Dès 1840 l'église est inscrite sur la première liste des Monuments Historiques.

Le 19 juin 1940 le monument est bombardé. Il sera sommairement restauré et il faudra attendre 1983 quant un legs de cinq millions de dollars émanant d'une riche portoise émigrée aux U.S.A. va enfin permettre une totale restauration des lieux qui durera quinze années.

En 1950 le pape PIE XII consacre la basilique.


SAINT-NICOLAS AUJOURD'HUI

SAINT-NICOLAS est très fêté en Lorraine chaque 6 décembre. De grand défilés avec chars fanfare, distribution de bonbons sont organisés dans toutes les communes lorraines d'importance. L'évêque de MYRE visite les écoles ( tien les tenants de laïcité n'y ont encore rien trouvé à redire!).

Traditionnellement les enfants reçoivent ce jour là leurs "gros cadeau". En effet NOËL en Lorraine passe comme une fête secondaire par rapport à SAINT-NICOLAS. D’ailleurs le Père Noël inventé par une marque boisson américaine n'est qu'une pâle émanation de notre saint.



Saint-Nicolas et Père Fouettard


LE PÈRE FOUETTARD

C'est le compère de SAINT-NICOLAS, celui qui distribue les triques pour les enfants méchants...
Lui sont origine est messine. Au XVI° siècle les troupes de CHARLES QUINT assiègent METZ. Les habitants de cette ville décident alors pour narguer l'empereur de le brûler en effigie. Ces mannequins seront appelés pères fouettards. Ainsi naîtra ce personnage moralisateur qui reste en Lorraine le pendant incontournable de SAINT-NICOLAS.


ETAT ACTUEL

Les deux flèches de la basilique sont visibles de loin. Le bâtiment restauré est superbe. 

ACCÈS

Le monument bien visible se trouve au centre de la vile de SAINT-NICOLAS-DE-PORT.



VUES DU SITE



Vue générale




Plan




Tour Sud




La façade




Détail




Coté Nord




Portail Nord




Les alcôves




Sacristie




vue extérieure du chœur




Coté Est




Coté Sud




L'intérieur




Croix de Lorraine d'origine




La nef coté autel




La nef dans l'autre sens




Chapelle Simon MOYCET




Autre chapelle




Le chœur




Les stalles




Nef et collatéral Nord




Chapelle Saint-Nicolas et la relique




La croix de RENE II est omniprésente




Les orgues




Le saint-patron des lorrains

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire